31 juillet 2011

Images nocturnes: le Chrysler Building à New York

Chrysler Building, New York City


Je reviens sur l´une des séries que j´aime le plus : celle de mes images nocturnes.
Soit à Paris, soit à Buenos Aires, c´est bon de sortir la nuit avec nos appareils photos.

Cette fois c´était à New York.

C´est une vue du Chrysler Building, le fameux gratte-ciel placé au coin de de la  42nd St. et la Lexington Avenue.


Fermé aux visiteurs, c´est l’une des icônes de la ville de New York, autant que l’Empire State Building

C´est fabuleux, n´est-ce pas ?

28 juillet 2011

Voyage à la Vallée de la Lune, au Parc de l´Ischigualasto en Argentine



Aujourd´hui, je veux vous parler d´un voyage au passé le plus lointain. C´est le voyage à l’Ischigualasto, à la Vallée de la Lune, dans la province de San Juan, en Argentine.
C´était une sorte d´expédition organisée rapidement pendant nos petites vacances d´hiver. Un voyage parmi tant d´autres qui va laisser pourtant des souvenirs ineffaçables des paysages de l´Argentine.
La Vallée de la Lune est un mélange étrange de beauté, de magie, de mystère.
C´est comme ça ma terre : merveilleuse.



Dans le Parc National de l´Ischigualasto, populairement connu comme la Vallée de la Lune, chaque voyageur peut bien continuer la même exploration géologique que M. Domingo Faustino Sarmiento, l´ancien président argentin, commença dans le XIXe siècle.

En 1870, le président Sarmiento atteignit la promulgation d´une loi par laquelle le gouvernement offrit un prix à celui qui découvrît une mine de charbon. Le but était finalement de promouvoir des chemins de fer. Alors, la loi arriva à encourager des recherches dans ce domaine isolé et désert de la région de Cuyo, à la province de San Juan.



C´est ainsi que mes amis et moi nous sommes arrivés à ces terres grises pour faire la découverte de roches et de fossiles de dinosaures.
En guise d´explorateurs, nous avons marché par les collines et les sentiers qui avaient un jour étonné la communauté des archéologues et des scientifiques du monde entier, venant en cette région singulière.



Le Parc National de l´Ischigualasto fut créé en 1971 pour protéger les recherches et l´exploration de toute la Vallée de la Lune, ce paysage tellement beau et désert de l´Argentine, encore plein de secrets, des mystères millénaires de la Terre.

Ce parc magnifique est situé à 300 kilomètres de la ville de San Juan. C´est récemment, en 2000 qu´il vient d´être déclaré "Patrimoine Mondial de l´Humanité" par l´UNESCO.

Le célèbre paléontologue M. William Sill fut l´un des premiers chercheurs à s´installer dans la région pour faire des recherches et de la promotion du Parc National de l´Ischigualasto.



Avec notre propre voiture, nous avons fait le tour en caravane, nous arrêtant à chacune des stations où le guide nous a fait voyager dans le temps et dans l´espace. En suivant sa voix, nous nous sommes placés dans d´autres paysages, le panorama d´autres époques de l´histoire de la planète, des millions d´années dans le passé, à la période Triasique, à l´ère Mésozoïque, en imaginant la vie et l´habitat des espèces fabuleuses. Ces énormes animaux que l´on a seulement vus sur le grand écran semblaient apparaître derrière des rochers imposants.

En marchant par les sentiers nous avons admiré les couleurs et les formes de ce paysage lunaire. Le guide nous a expliqué la manière avec laquelle les mouvements de la terre avaient poussé cette zone de la vallée contre les collines de la région de Valle Fértil de San Juan, en découvrant des trésors archéologiques inimaginables.



On nous a appris également à propos du vent, ce qu´on appelle le "Zonda", qui heureusement ne soufflait pas ce jour-là, et qui abîme chacune de ces pierres depuis des siècles. En outre, on nous a expliqué le phénomène des énormes changements de la température entre le jour et la nuit. C´était bizarre. Lorsque le groupe faisait la tournée nous étions vêtus seulement en T-shirts, même en hiver. C´est difficile à imaginer que la nuit la température descendrait en dessous de 0 °.


À chaque étape de la promenade, le guide nous a fait remarquer des fossiles qui pourraient être bien l´objet d´observation et des recherches. De cette façon il nous a décrit le patient travail que les archéologues font.

J´ai aimé le paysage dans toutes les nuances de gris imprimées sur le ciel bleu. 

Vers la fin du trajet, le panorama a commencé à se teindre en rouge, à cause des terres voisines, l´impressionnant Canyon de Talampaya.


La Vallée de la Lune, le parc de l´Ischigualasto, est devenue une balade inoubliable.

La prochaine fois, je veux vous parler des reliefs, des silhouettes détachées sur l´horizon qui osent défier l´imagination des visiteurs, et des squelettes de dinosaures … 
Tout cela a été merveilleux.

P.S. Si vous aimez l´aventure, suivez mon road-trip en Israël

26 juillet 2011

New York en noir et blanc: Gramercy Park



Mes vues en noir et blanc du Gramercy Park à New York, le beau et petit jardin privé du Gramercy, le quartier qui a son nom.
Accessible seulement aux habitants de ces belles et élégantes maisons placées à proximité, c´est l´un des parcs qui restent privés dans la grande ville.



L´entrée placée à la Lexington Avenue amène vers la célèbre statue d’Edwin Booth au centre.
La plupart des résidences qui entourent le jardin furent construites entre 1844 et 1850.
Situé entre 14th Street, Third Avenue, 23th Street au nord et Park Avenue, Gramercy Park ou "Gramercy", tout simplement, est considéré l´un des coins les plus calmes et surs de l´énorme et brulante métropole.



Aujourd´hui ce sont seulement des propriétaires privilégiés ceux qui peuvent profiter de ce havre de paix à l´intérieur de Manhattan. Il faut ajouter qu´ils doivent payer la location annuelle de la clé et respecter les règles d´utilisation de ce poumon vert très singulier.


C´est précisément l´une de ces personnes qui m´a gentiment invité à passer et prendre mes photos.

Chanceuse moi.


Mes coordonnées
3rd Ave
10010 New York

25 juillet 2011

Mes bonjours... mes bonsoirs... sur Google+

Catamarca, Argentina

Miami, skykine

Je viens de trouver une nouvelle manière de m´exprimer. 

Moi, j´aime la photographie. 

Tous les jours, j´ai commencé à publier certaines images, celles de mes levers du jour et mes couchers de soleils les plus aimés.
Donc, c´est une façon différente de dire "bonjour" … "bonsoir" mon monde à moi.
Je le fais tôt le matin... et à la fin de la journée aussi.

En même temps, je publie mes articles du jour.
Et je crée des albums pour faire connaître mon pays, mes villes favorites.
J´ai trouvé un agréable univers d´échanges et d´images.
Penitentes, Mendoza, Argentina
Londres, Millenium Bridge

À ce point, vous peut-être vous demandez : où se déroule tout ça ?

Twitteuse et ayant laissé tomber mon compte sur Facebook, je suis revenue sur un nouveau réseau social.

C´est Google+ ou Google Plus, on dirait un peu comme la nouveauté sur la toile, l´étoile de nos jours.

Rosario, Argentina, Río Paraná
Paris, La Seine

J´ai commencé sur Google+ par hasard, par l´invitation d´une de mes copines d´après la blogosphère française et j´ai accepté avec plaisir, geekette en fin moi.

On dit de ce site que c´est une sorte de Facebook.

Pourtant, je trouve Google+ beaucoup plus sympa et intéressant.

El Calafate, Argentine
Capri, Italia

Moi, je vois que Google Plus sort d´un rassemblement d´outils sociaux. J´ai mes blogs sur la plateforme Blogger, mes courriers sont sur Gmail, je fais le triage de lecture sur ma liste Google Reader, donc, ce réseau G+ est la conséquence logique pour moi. 
En fin, j´aime trouver l´ordre dans mon désordre quotidien disons.

Cariló, Argentina

Nahuel Huapi, Bariloche, Argentina Photos du jour

En outre, il y a des cercles. Cela permet de regrouper vos contacts entre amis, copines, famille, bureau, blogpotes, camarades…. et la liste continue. Cette question de cercles, c´est un peu addictive. Il faut la gérer bien.

J´aime mon compte twitter. Ce petit monde de contacts est assez précieux, surtout mes copains voyageurs de l´Argentine, ceux que j´ai appelé la "banda argentina" Alors, je continue sur twitter aussi. 

Lago Fagnano, Ushuaia, Argentina
Ushuaia, Argentina

Sur twitter je partage mes liens à propos du tourisme, mes blogs, des voyages.

Mais il faudra faire un choix le plus tôt possible.
Gérer des réseaux sociaux, cela prend beaucoup de temps et d´énergie.
On trouve facilement un tas d´articles écrits par des pro en ce domaine.
Je suis seulement une utilisatrice.

Voici, dans cet article, ma collection de bonjour et bonsoir en images.

Pour l´instant, je continue à profiter des petits – grands univers que mes blogs et la toile m’offrent.

Venez faire un tour sur mes comptes twitter et Google+
Je vous présenterai mes ciels, mes soleils, mes horizons, mes paysages favoris.

En fin, je ferai le choix… peut-être, un jour.

23 juillet 2011

Un samedi parmi tant d´autres à Rosario, en Argentine

Rosario, Argentina

Rosario, Argentina

Rosario, Argentina


C´est samedi.
Un samedi parmi tant d´autres à Rosario, en Argentine.

C´est encore l´hiver.
Pourtant, l´hiver c´est comme ça à ma ville.

Il fait froid le matin.
Mais l´aprèm, c´est une autre chose.
Je ne sais pas pourquoi. Peut-être à cause d´une baguette magique.

La ville s´éveille sous le soleil tiède.

Rosario, Argentina

Rosario, Argentina

Rosario, Argentina


C´est l´heure des promenades.
De faire du sport en plein air. N´importe pas lequel. De la bicyclette, du skate, des randonnées...
C´est l´heure de se réunir.


Rosario, Argentina

Rosario, Argentina

Rosario, Argentina

On se donne rendez-vous à la ville.
C´est l´heure...
De jouer.
De rêver.
De boire des mates en compagnie.

 Rosario, Argentina

 Rosario, Argentina

 Rosario, Argentina

De sortir en famille ou avec des amis.
D´admirer les monuments, les coupoles.
De flâner au centre-ville.
De chanter des "obla-di… obla-da"


 Rosario, Argentina

Rosario, Argentina

Rosario, Argentina

De s´habiller à la façon de chacun.
De rencontrer les autres "rosarinos" fiers de leur ville.

Rosario, Argentina

De Rosario, Argentina

De Rosario, Argentina

C´est comme ça un samedi parmi tant d´autres à Rosario, en Argentine.